Suivez-nous

Magazine Thermal

UNE CURE THERMALE EN TOUTE SECURITE : comment les thermes se préparent à accueillir les curistes

Actus

UNE CURE THERMALE EN TOUTE SECURITE : comment les thermes se préparent à accueillir les curistes

UNE CURE THERMALE EN TOUTE SECURITE : comment les thermes se préparent à accueillir les curistes

C’est officiel ! Les stations thermales ont reçu leur autorisation de réouverture. Les établissements thermaux sont en train de mettre en place tous les protocoles de sécurité, pour accueillir leurs curistes dans un environnement « Covid Safe ».

Pendant le confinement, les établissements thermaux ont travaillé main dans la main avec la Direction Générale de la Santé et un collège de médecins et de virologues, pour établir un Référentiel Sanitaire. Ce « livre blanc » détaille toutes les mesures de prévention et d’intervention, qui seront mises en place dans les thermes dès la réouverture.

Toutes ces mesures sanitaires sont exceptionnelles et s’appliqueront jusqu’à leur levée par les Agences Régionales de Santé (ARS) ; les établissements thermaux pourront alors accueillir les curistes comme avant la crise sanitaire.

Le port du masque pour tous

C’est l’une des mesures principales du dispositif. Tant que la circulation du coronavirus ne sera pas endiguée, le port du masque par les curistes et les équipes thermales sera obligatoire pendant la cure. Concrètement, comment cela va t’il se passer ? Les curistes seront invités à porter un masque dès leur entrée dans les thermes, et dans tous les espaces communs de l’établissement. Ils pourront le retirer pendant les soins individuels (bain en cabine, soins ORL). Ils devront toutefois le conserver pendant un massage, pour protéger le kinésithérapeute qui portera, lui aussi, un masque.
Le masque – chirurgical – devra être apporté par le curiste lui-même, pour des raisons de confort (il pourra choisir le masque qui s’adapte le mieux à sa morphologie).
Si vous souffrez de certaines affections, ou que vous êtes âgé de plus de 65 ans, vous pouvez vous faire prescrire des masques chirurgicaux par votre médecin traitant, sur la base de 10 masques par semaine. Ces masques se retirent en pharmacie. Renseignez-vous auprès de votre médecin.

Des procédures d’hygiène renforcées

Déjà drastiques en situation normale, les thermes ont programmé un renforcement des procédures de nettoyage et de désinfection, notamment sur les surfaces les plus « à risque » : poignées de portes, boutons d’ascenseurs, banques et comptoirs d’accueil, rampes, assises … Ces surfaces seront nettoyées toutes les heures, selon une grille contrôlée.

De plus, tous les éléments, non nécessaires aux soins – magazines, brochures, tisanerie – seront retirés pour éviter toute transmission entre curistes.

Enfin, la chloration des piscines et des bassins fera l’objet d’un contrôle encore plus scrupuleux. Selon la Société Française d’Hospitalisation, ce dispositif réduit à néant le risque de survie et de transmission des virus par le milieu aquatique (l’enveloppe des virus ne peut survivre dans ce milieu).

Des installations et des parcours de soins optimisés

Les centrales de traitement d’air seront l’une des meilleures armes pour empêcher la propagation du virus. En effet, les Thermes sont équipés de centrales qui fonctionnent en 100% Air Neuf. Cet équipement garantit le renouvellement complet de l’air d’une zone de soins en un laps de temps très court – de 3 à 10 minutes selon la taille de l’espace.
Beaucoup de curistes craignent le fait de se retrouver dans des lieux confinés et humides ; le traitement de l’air garantit au contraire – comme dans les avions – une atmosphère contrôlée et traitée.

Afin de garantir la distanciation sociale, la fréquentation instantanée dans les thermes sera limitée à 1 personne pour 4 m². Les parcours de soins et leur planification tiendront compte de cette règle et seront organisés de façon à limiter les croisements de curistes, en respectant une « marche en avant ».

En outre, la fréquentation des bassins est limitée à 1 curiste pour 2 m² et la distance physique de 1 m entre les baigneurs sera observée. Lorsque cela sera possible, des cloisonnettes isolant chaque curiste, seront installées.

Enfin, certains soins, tels que le vaporarium, qui pourraient potentialiser la diffusion du virus par vaporisation/aérosolisation, ne seront pas dispensés.

Des équipes thermales et médicales formées

Avant la réouverture des Thermes, toutes les équipes thermales ont suivi une formation complète, leur permettant de mettre en œuvre les nouveaux dispositifs de sécurité.

Elles bénéficient en outre d’une formation à la gestion du risque Covid-19.

Une cellule Covid-19 pilotée par un référent Covid-19 a été mise en place dans chaque établissement thermal, ainsi que dans chaque station thermale.

Des réponses à vos questions pratiques

Est-il déconseillé de faire une cure pour certaines personnes plus à risque ?

Certaines personnes, du fait de leur âge, de leur pathologie ou de leur état de santé peuvent être considérées comme sujets à risque de développer une forme grave de Covid-19. Cependant, cela ne constitue pas une contre-indication absolue à la pratique de la cure thermale dans le contexte de la crise sanitaire. Il revient au médecin prescripteur puis au médecin thermal d’évaluer le rapport bénéfice/risque du traitement thermal.
Certains professionnels ont prévu un dispositif d’auto-diagnostic adressé aux curistes, avant leur arrivée en cure.
Dans les stations de la Chaîne Thermale du Soleil, un courriel vous sera adressé, une semaine avant votre arrivée, qui vous invitera à évaluer votre capacité à suivre une cure thermale ; vous pourrez, si nécessaire procéder au report ou à l’annulation de votre cure, le cas échéant.

Les massages seront-ils dispensés ?

Oui, mais le port du masque est obligatoire pour le curiste et le masseur-kinésithérapeute.
Le masseur-kinésithérapeute est en outre équipé d’une visière assurant la protection des yeux, du nez et de la bouche (non requise lorsque le massage est réalisé avec un baume thermal). Les massages seront réalisés sans gants, après un nettoyage des mains et de l’avant-bras du thérapeute au début et à la fin de la séance.

L’établissement thermal fournit-il les masques ?

Non. Pour des raisons de confort, chaque curiste pourra s’équiper du masque qui lui convient le mieux. Il est recommandé d’apporter avec vous un jeu de masques neufs jetables.
En cas d’oubli, les Thermes pourront mettre à votre disposition un masque homologué. Ce masque vous sera facturé. Il faut toutefois noter que les Thermes n’ont pas vocation à s’enrichir grâce à la vente de masques, et les tarifs pratiqués devront être « raisonnables ». Dans les stations de la Chaîne Thermale du Soleil, par exemple, le masque certifié de Catégorie 1, certifié 50 lavages par la DGA, sera vendu à « prix coûtant », au tarif unique de 4 €.

Faudra t’il prendre sa température à l’entrée des Thermes ?

Non. La prise de température n’est pas considérée comme un indicateur fiable de la contamination. Elle peut induire de faux négatifs ou de faux positifs et engendrer un sentiment de protection propice au relâchement de vigilance dans l’application des mesures barrières. Toutefois, les curistes se verront demander de mesurer leur température en cas de sensation fébrile et d’être attentif à tout symptôme pouvant évoquer la Covid-19 – et bien entendu de consulter un médecin en cas de symptômes.

Comment cela se passera t’il au vestiaire ?

Les procédures d’hygiène seront renforcées, comme dans tout l’établissement thermal. Les curistes auront par ailleurs la possibilité de désinfecter leur cabine de déshabillage, s’ils le souhaitent.

Par ailleurs, les effets personnels déposés au vestiaire seront limités au strict nécessaire. Il ne sera pas possible de déposer des objets encombrants tels que les sacs de course.

mis à jour le 30 avril 2021, 12h00 par Marguerite Barthélémy

Lire la suite
45 Commentaires

45 Comments

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans la catégorie Actus

Haut