Suivez-nous

Magazine Thermal

LES SECRETS DE LA DOUCHE AU JET

Cure Thermale

LES SECRETS DE LA DOUCHE AU JET

LES SECRETS DE LA DOUCHE AU JET

Un soin d’hydrothérapie tonifiant et myorelaxant

La douche au jet permet de conjuguer l’action mécanique et l’action thermique aux bienfaits des eaux thermo-minérales dont les propriétés thérapeutiques sont spécifiques à chaque station thermale. Il s’agit d’un soin courant qui s’intègre dans de nombreuses prises en charge thermales.

Les soins dispensés durant la cure thermale sont prescrits sur place, lors de la consultation initiale par le médecin thermal qui va suivre le patient tout au long de sa cure. Selon l’orientation thérapeutique, à la cure interne de boisson, s’ajoutent des soins thermo-minéraux externes. Leurs bienfaits sont liés à leur action physique et thermique ainsi qu’au passage transcutané des éléments minéraux constitutifs des eaux thermales.

Les douches d’eau minérale naturelle sont très largement utilisées avec de nombreuses variantes. Selon la pression et la température choisies par l’hydrothérapeute, les douches ont un effet stimulant ou sédatif. Leur durée peut être de 10 minutes pour les douches locales et varie entre 3 et 6 minutes pour les douches générales. Elles peuvent constituer une indication à part entière ou être utilisées en complément d’un autre soin (application de boue, massages…).

Principes de la douche au jet

La douche au jet est le type de douche le plus courant en cure thermale. Il s’agit d’une douche individuelle à très forte pression et dont la puissance ainsi que la température peuvent varier selon l’indication et la zone à traiter. Le curiste est debout dans une grande salle de douche et se tient à une barre fixée au mur. Il est invité à se présenter de dos, de face et de côté selon les indications de l’hydrothérapeute placé à cinq mètres du curiste.

Au début du soin, l’eau est à une température comprise entre 35°C et 38°C et se refroidit vers la fin du soin.

La technique du jet brisé est la plus souvent utilisée : l’hydrothérapeute pose un doigt devant le jet pour casser la pression. Cette technique aux vertus relaxantes est réservée aux zones fragiles comme les mollets, les bras, le dos. Le recours au jet fort, avec une pression jusqu’à 4 à 5 bars, est exceptionnel et réservé aux curistes qui le supportent. Enfin, la technique de jet en pluie d’eau froide vers le bas du corps peut être utilisée en fin de soin pour renforcer la microcirculation et le retour veineux.

Les grandes indications de la douche au jet

La rhumatologie

La douche au jet a un effet général stimulant et antalgique, un effet local décontracturant qui soulage les articulations, ainsi qu’un effet massage tonifiant indiqué pour les muscles du rachis, les ceintures scapulaires et pelviennes et les membres inférieurs et supérieurs. Elle est particulièrement indiquée dans les affections rhumatismales chroniques et les séquelles de traumatismes ostéo-articulaires.
La douche générale au jet peut constituer un traitement de base pour certains curistes qui présentent des contractures musculaires importantes chez qui les massages ne sont pas indiqués. Elle peut être ciblée sur une partie du corps et constitue alors un soin local massant et tonifiant visant à renforcer le traitement thermal sur une localisation particulière (arthrose digitale notamment, gonarthrose, arthrose des pieds).

Les maladies cardio-artérielles

La douche générale au jet peut être à jet plein ou jet brisé et dirigée selon les recommandations et les éventuelles restrictions topographiques de l’ordonnance propres à chaque patient. La douche au jet a une action physique, décontracturante et antalgique, conjuguée à une action thermique sédative. La douche locale au jet et la cure de boisson complètent souvent l’ordonnance thermale avec des eaux carbo-gazeuses pétillantes qui peuvent être bues à la source.

– Les maladies de l’appareil digestif et les maladies métaboliques

La plupart des affections digestives et le surpoids peuvent bénéficier de la douche au jet. Elle peut être associée à une douche locale au jet, sur les régions abdominales et postéro-dorsolombaires, pour un effet antispasmodique, décontracturant et myorelaxant.

Les maladies de l’appareil urinaire et maladies métaboliques

La cure de boisson est un élément majeur de la cure de diurèse, avec des eaux essentiellement sulfatées et bicarbonatées. Elle sera accompagnée de soins appropriés en cure externe. La douche locale en jet est notamment indiquée chez les sujets lithiasiques ayant des fragments de calculs rénaux résiduels après lithotripsie extracorporelle. Elle peut être suivie d’une douche générale au jet aux propriétés relaxantes.

Ce qu’il faut retenir de la douche au jet :

– C’est le type de douche le plus courant en cure thermale.
– L’effet peut être stimulant, antalgique ou relaxant selon la pression, la température et la durée.

Des aspects plus spécifiques

La douche au jet peut revêtir des aspects plus spécifiques selon les indications, avec notamment la douche filiforme en dermatologie, qui permet une action décapante, excoriante et massante en profondeur. Le traitement est effectué en général chaque jour par le médecin dermatologue lui-même.

En pathologie ORL ou bronchique, la douche générale au jet ou affusion thoracique au jet conjugue une action mécanique de massage de la région traitée à une action à la fois sédative et stimulante. Elle s’inscrit dans le cadre des autres soins thermaux spécifiques à cette orientation thérapeutique (inhalations, aérosols, douches nasales, irrigations nasales, gargarismes). Les eaux thermo-minérales utilisées étant sulfurées, bicarbonatées ou chlorurées sodiques.

En phlébologie, la douche générale au jet sur le corps et les membres inférieurs est toujours à température fraîche et sous forme de pluie ne sur les jambes en raison de la fragilité capillaire et veineuse des patients. La douche au jet est également un soin utilisé dans la thérapeutique des affections psychosomatiques, en neurologie, en gynécologie et pour les troubles du développement de l’enfant.

En savoir plus sur le remboursement des cures thermales

Mars 2021, Source Cneth, Médecine thermale

Lire la suite
2 Commentaires

2 Comments

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans la catégorie Cure Thermale

Haut