Suivez-nous

Magazine Thermal

Magazine Thermal

EFFICACITÉ DES CURES THERMALES ? LES PREUVES EN RHUMATO

Cure Thermale

EFFICACITÉ DES CURES THERMALES ? LES PREUVES EN RHUMATO

EFFICACITÉ DES CURES THERMALES ? LES PREUVES EN RHUMATO

Avec plus de 600 000 curistes en 2017, les cures thermales ont le vent en poupe. Depuis 2009, c’est plus de 25 % de personnes supplémentaires qui ont plébiscité cette thérapeutique plus naturelle et respectueuse du corps, plus durable quant à ses résultats.

Parfaitement adaptée aux maladies chroniques, la médecine thermale est tout particulièrement indiquée dans le traitement des affections rhumatologiques : arthrose, polyarthrite, lombalgie, cervicalgie, fibromyalgie … C’est pourquoi, 79 % des cures réalisées en 2017 ciblaient l’une de ces pathologies.

Pourtant, les cures thermales ont longtemps souffert de la polémique sur leur prétendue inefficacité. Les médecins présentaient alors les cures comme une « vieille médecine » qui avait fait son temps, les preuve de ses effets thérapeutiques n’étant pas basées sur le principe « d’evidence based medecine » (la médecine par les preuves en français).

Tout cela a bien changé depuis 10 ans ! notamment dans le domaine de la Rhumatologie.

Les Études Cliniques et les preuves en Rhumatologie

Désireux de s’évaluer scientifiquement les effets thérapeutiques des cures thermales, les professionnels de la Médecine Thermale ont engagé de nombreuses études cliniques de grande ampleur, menées par des équipes d’investigation indépendantes issues de Centres Hospitalo-Universitaires (C.H.U.) renommés.

Deux de ces études prouvent l’efficacité des cures thermales dans les maladies rhumatismales.
L’étude « Thermathrose » a ainsi évalué la performance d’un séjour thermal pour l’arthrose du genou (premier motif de cure en rhumatologie). Les 462 patients suivis ont reçu un traitement comprenant des analgésiques, des anti-inflammatoires, des infiltrations, des soins physiques, ainsi qu’un programme d’auto-exercices. Les curistes bénéficiaient aussi, pendant dix-huit jours, de bains et d’applications de boues, d’exercices de mobilisation en piscine et de massages. Six mois plus tard, 50,8 % des curistes avaient vu leur douleur diminuer et retrouvé une meilleure mobilité, contre 36,4 % chez les autres.
La cure thermale est efficace sur le traitement de l’arthrose. Elle permet de diminuer la douleur, et d’améliorer la mobilité, de réduire la prise d’anti-douleur et de retrouver une vie de meilleure qualité.

Autre pathologie: la tendinite de l’épaule, responsable de nombreux arrêts de travail chez les personnes ayant une activité professionnelle dite « pénible » (ouvriers du bâtiment, manutentionnaires, artisans …). Là encore, une étude corrobore l’efficience des cures thermales.  « Rotatherm » a mis, en effet, en évidence une diminution de la douleur et une amélioration des capacités fonctionnelles chez les curistes atteints d’une périarthrite de l’épaule par rapport aux malades recevant les soins de ville habituels. Autre bénéfice : l’utilisation de crèmes anti-inflammatoires a diminué de 40 à 50 % chez les curistes, contre 10 à 15 % dans le groupe témoin.

La Haute Autorité de santé a reconnu officiellement les effets antalgiques des cures thermales dans les cas de lombalgie chronique, et l’efficacité de la balnéothérapie pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde et de fibromyalgie.

Les preuves statistiques : quand les curistes évaluent leur cure

Depuis 2013, les Établissements de la Chaîne Thermale du Soleil évaluent l’efficacité de leurs cures thermales auprès de leurs curistes. Pour ce faire, chaque curiste reçoit à l’issue de sa cure, un questionnaire médical extrêmement détaillé, pour évaluer les effets du traitement. Ce questionnaire est renvoyé 3 mois, puis 6 mois et 9 mois après la cure. Cette fréquence permet de mesurer dans le temps, la persistance des bénéfices de la cure sur les rhumatismes.

Les effets de la Cure Rhumatologie par les chiffres

Cette vaste étude statistique regroupe à fin 2017 plus 22 000 curistes, ayant bénéficié d’une cure en 2016, et les résultats jusqu’à 9 mois après cette cure. Et les résultats démontrent plusieurs effets bénéfiques sur les patients.

Des douleurs diminuées :
Sur une échelle de 1 à 10, les curistes indiquent un niveau de douleur moyen de 6,4 avant la cure. 9 mois plus tard, la douleur est à un niveau moyen de 5,3 sur 10, soit une diminution de 18 %

Une consommation de médicaments en baisse :
9 mois après la cure, les curistes constatent :

  • une réduction des anti-inflammatoires pour 68 % d’entre eux
  • une réduction des antalgiques pour 66 % d’entre eux
  • une réduction des anti-arthrosiques pour 62 % d’entre eux

Une Qualité de Vie améliorée :

  • 80 % des curistes déclarent mieux dormir 9 mois après leur cure
  • 77 % montent et descendent les escaliers plus facilement
  • 72 % ont améliorer leur niveau d’activités quotidiennes

Pour découvrir l’ensemble des effets bénéfiques de la cure thermale, suivez ce lien.

La Cure en Rhumato : comment ça marche ?

Pour les pathologies chroniques (arthrose, rhumatismes inflammatoires, …), l’objectif de la cure est dans un premier temps de soulager les douleurs et diminuer la consommation d’anti-inflammatoires.
L’eau thermale est utilisée directement dans des bains (eau thermale et/ou boue), qui imprègnent totalement le corps, décontracturent les articulations douloureuses et les muscles périphériques (ceux qui soutiennent l’articulation défaillante).
Dans un deuxième temps, on profite du temps de la cure (3 semaines) pour coacher le curiste à l’adoption des bons gestes :
  • l’entretien d’activités physiques régulières (cours de gym douce, pilates, …),
  • l’apprentissage de postures et démarches qui soulagent (ateliers « gestes et postures », « bon dos », …),
  • la mise en place d’ une nouvelle hygiène de vie , permettant de ralentir la pathologie (diététique, …).

Pour les suites de fractures, de séquelles traumatiques ou d’interventions chirurgicales, l’objectif consiste à résorber les douleurs en rééduquant progressivement le membre accidenté : la kinésithérapie en piscine et la gymnastique prescrites renforcent les muscles, qui soutiennent mieux les articulations et régénèrent de la souplesse.

3 Cures de Référence pour les Rhumatismes

Cure Rhumatologie aux Thermes d’Amélie-les-Bains (Pyrénées Orientales) :
Des thermes contemporains, vastes et parfaitement équipés pour une cure ciblée sur les douleurs, notamment les lombalgies. L’équipe soignante est particulièrement sensibilisée pour délivrer des conseils sur les bons gestes et postures. Des soins exclusifs tels que le Thermabike, la naturopathie et la Sophrorelaxation en Apesanteur sont proposés en complément.
Découvrir la cure d’Amélie-les-Bains

Cure Rhumatologie aux Thermes de Barbotan (Gers) :
Depuis plus de 10 ans maintenant, les thermes de Barbotan ont développé des compétences très pointues sur les maladies rhumatologiques avec le Centre Hospitalier de Toulouse-Purpan. C’est le cas avec deux pathologies tout particulièrement : la fibromyalgie et la polyarthrite rhumatoïde. De nombreux ateliers avec experts sont proposés et les cures rhumato plus simples (arthrose du genou, de la hanche ou des verterbres) bénéficient de ces compétences renforcées sur la gestion de la douleur et l’amélioration de l’hygiène de vie. En soirée, une large sélection d’activités sportives permettent de se remettre au sport, à son rythme.
Découvrir la cure de Barbotan

Cure Rhumatologie aux Thermes d’Eugénie-les-Bains (Landes) :
Les thermes d’Eugénie sont spécialisés dans les rhumatismes liés au surpoids (le poids excessif pesant sur les articulations est un facteur aggravant). Les médecins et toutes les équipes soignantes sont spécifiquement formés pour accompagner les curistes dans la perte de poids et le retour à l’activité physique. Les conférences et tables rondes diététiques sont gratuites, et un coaching renforcé est proposé.
Découvrir la cure d’Eugénie-les-Bains

Ici la liste des Stations Thermales spécialisées en Rhumatologie

Marguerite Barthélémy, janvier 2018

Lire la suite
5 Commentaires

5 Comments

  1. Marie40

    24 janvier 2018 à 18 h 45 min

    je cherche une cure pour mon mal de dos, car j’ai de l’arthrose aux vertebres
    un conseil ?

  2. LANARO

    29 janvier 2018 à 19 h 19 min

    Je cherche une cure qui corresponde aux problèmes respiratoire suite à plusieurs pneumonies plus arthrose et problème articulaire
    En vous remerciant.

  3. Echegoyen

    19 mars 2018 à 7 h 36 min

    Bonjour je souffre d’arthrose,j’ai une scoliose,ciphose et dorsose je ne peux pas prendre d’anti inflammatoires à cause de mon estomac,y a t’il une cure qui pourrait me soulager.Merci.

  4. Doug Vasseur

    13 avril 2018 à 2 h 20 min

    un grand merci pour pour cet article plein d infos intéressantes !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans la catégorie Cure Thermale

Haut
Free apk download Free pdf download Free apk download Free pdf download