Suivez-nous

Magazine Thermal

FOCUS : NOUVELLE CURE PROSTATE A LA PRESTE

Actus

FOCUS : NOUVELLE CURE PROSTATE A LA PRESTE

FOCUS : NOUVELLE CURE PROSTATE A LA PRESTE

Selon la HAS, plus d’un homme sur deux, passé 50 ans souffre d’une hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) qui peut, affecter grandement la qualité de la vie : augmentation de la fréquence des mictions pendant la journée, voire nocturne, nécessité de pousser pour uriner, difficulté à « finir » la miction, fuites urinaires.

Le patient apprend à compenser en « poussant » avec les muscles abdominaux, ce qui peut entraîner une hernie digestive, un affaissement du rectum ou des hémorroïdes.
Enfin, en l’absence d’intervention médicale, la distension de la vessie retentit sur l’uretère et le rein (hyperpression et infection) et peut aboutir à une insuffisance rénale.
Dans certains cas, ce trouble peut s’accompagner d’une inflammation de la prostate : prostatite, généralement d’origine bactérienne souvent traitée par antibiotique, mais elle peut être aussi non bactérienne et chronique. Dans ce cas, les douleurs sont récidivantes et handicapantes, et les traitements médicamenteux n’apportent pas de soulagement.

Fort de ce constat, les Thermes de La Preste-les-Bains ont mis en place en complément de la cure dédiée aux affections des voies urinaires, un programme complémentaire spécifique pour les troubles de la prostate.

Voici le programme complet des soins thermaux à suivre pendant 18 jours :

  • Cure d’eau thermale
    L’eau de La Preste-les-Bains est riche en cyanobactéries et sulfures et en silice a des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et permet de réguler la diurèse. Riche en zinc, elle permet d’augmenter, d’élever le taux de zinc séminal (antibiotique naturel de la prostate).
  • 1 jour sur 2 : massage abdominal sous l’eau thermale
    Pour décongestionner le bas ventre, activer le transit et aider à l’élimination (troubles du transit fréquents en cas d’inflammation prostatique)
  • 1 jour sur 2 : entéroclyse (instillation douce d’eau thermale par voie rectale)
    L’eau permet de réguler le transit intestinal grâce à l’action des minéraux dissous sur la motricité du colon, leur action équilibrante sur le microbiote. On note également une action anti-inflammatoire sur les muqueuses de l’intestin.
  • Douche périnéale pour décongestionner la chaîne musculaire entourant la prostate.
  • Douche au jet lombaire ou Douche pénétrante ciblée sur la zone lombaire, pour apaiser les contractures et sensations de brûlures locales.
  • Bain thermal pour décontracter l’ensemble des chaines musculaires du corps qui ont tendance à compenser les douleurs du bassin (notamment les muscles du rachis).

+ 1 programme complémentaire de consultations et d’informations :

  • Réunion d’échanges sur les mécanismes de la prostate, sexualité fatigue, angoisse et vie sociale.
  • Consultation diététique avec bilan nutritionnel et régime spécifique (l’obésité est un facteur aggravant l’hypertrophie de la prostate).
  • Consultation avec un kiné : travail sur le plancher pelvien et la rééducation de l’urètre.
  • Consultation de sophrologie : technique de maîtrise de la douleur lors des crises inflammatoires. Conférence et séance.
  • Renforcement musculaire adapté : mise en pratique globale des techniques présentées lors de la consultation de kinésithérapie. 4 séances d’activités physiques adaptées.

En savoir plus

Lire la suite
Ajouter un commentaire

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans la catégorie Actus

Haut