Suivez-nous

Magazine Thermal

LA CURE APRES L’ECOLE

Actus

LA CURE APRES L’ECOLE

LA CURE APRES L’ECOLE

Cures thermales… Les petits y ont droit aussi !

On ne pense pas toujours aux enfants quand on parle de cures. Et pourtant, les sources thermales soulagent les petits sur des pathologies fréquentes chez eux, notamment en dermatologie et voies respiratoires.

Aux Thermes d’Amélie-les-Bains, on peut combiner soins thermaux et scolarité pour les enfants ! Plus besoin de trouver 3 semaines de disponibles afin de réaliser une cure en dehors des périodes scolaires.
Spécialisés dans les affections des voies respiratoires, les thermes ont des soins adaptés aux pathologies infantiles et chroniques : Asthme – Allergies respiratoires – Bronchites – Otites – Sinusites…
Essoufflements, toux, congestion nasale, gêne de la gorge, infections des oreilles, inflammation des sinus…

La médecine thermale va permettre de :

  • soulager les douleurs
  • améliorer la perméabilité nasale et la ventilation des voies aériennes
  • réduire la consommation de médicaments
  • diminuer la fréquence des crises ou des infections.

> Petit reportage sur les bienfaits de la cure thermale pour traiter l’asthme chez les enfants 

En effet, après l’école, les enfants sont accueillis et pris en charge : goûter, garderie, leçons et surtout soins thermaux. Une monitrice titulaire du BAFA, prend en charge les enfants dès 16 h 45. L’accueil des enfants est possible dès 4 ans.

On se soigne en s’amusant. La cure thermale est entièrement conçue pour les enfants et se déroule dans un espace qui leur est dédié. L’idée est d’accompagner les enfants vers une prise en charge différente de leur maladie et de les inviter à entretenir et prolonger les effets bénéfiques de la cure après leur séjour.

 

La cure après l’école se fait en même temps que la cure nocturne spécial actifs ce qui offre également aux parents la possibilité de faire leurs soins thermaux en même temps que leurs enfants.

 

// Le Saviez-vous ?* //
. La fréquence et l’intensité des crises d’asthmes est de -29% encore 9 mois après cure et la gêne respiratoire est de -22%.
. On constate une baisse de la consommation de médicaments, encore 3 mois après la cure, les antiinflammatoires pour 58%, les antihistaminiques et les antalgiques pour 56% des curistes.
* Résultats 2014 de l’Observatoire des Bénéfices Thermaux de la Chaîne Thermale du Soleil

 

Prochaine session du 29 octobre au 23 novembre 2018
De 16h30 à 22h00

Lire la suite
Ajouter un commentaire

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans la catégorie Actus

Haut