Suivez-nous

Magazine Thermal

EXPOSITION LA SCULPTURE BOURBONNAISE AU MUSEE ANNE DE BEAUJEU DE MOULINS

Actus

EXPOSITION LA SCULPTURE BOURBONNAISE AU MUSEE ANNE DE BEAUJEU DE MOULINS

EXPOSITION LA SCULPTURE BOURBONNAISE AU MUSEE ANNE DE BEAUJEU DE MOULINS

La sculpture bourbonnaise entre Moyen Âge et Renaissance

Jusqu’au 8 mars 2020 au musée Anne-de-Beaujeu de Moulins, l’exposition « La sculpture bourbonnaise entre Moyen-Âge et Renaissance » réunit quarante chefs-d’œuvre d’« imagiers », certains prêtés par le Louvre. N’hésitez pas à aller y faire un tour si vous êtes en cure à Bourbon-l’Archambault !

Grâce au mécénat de la famille ducale et de sa cour, la sculpture dans le duché des Bourbons connait à la fin du Moyen-Âge et au début de la Renaissance une qualité inégalée. Cette exposition-dossier vous emmène à la découverte des chefs d’ oeuvre réalisés par les « imagiers », nom alors donné aux sculpteurs. Les commandes princières, les sujets de prédilection, les techniques de création mais également le destin souvent chaotique de ces sculptures et leur restauration délicate vous sont dévoilés.

Créées entre 1420 et 1531, des œuvres qui ont voyagé, jusqu’au Louvre ou au Walters Art Museum de Baltimore, reviennent au pays. Elles rejoignent ainsi des sculptures conservées au musée Anne-de-Beaujeu ou dans certaines églises.

Cette exposition de quarante sculptures drastiquement sélectionnées s’inscrit dans le cadre du plan itinérante « Culture près de chez vous » initié par le ministère de la Culture, dont le volet « Catalogue des désirs » favorise le prêt exceptionnel d’œuvres conservées dans les musées nationaux. Le musée Anne-de-Beaujeu a été retenu pour recevoir plusieurs chefs-d’œuvre de la sculpture bourbonnaise conservés au musée du Louvre.

Ces œuvres partagent un même langage. Un visage au front haut et bombé, des yeux étirés en amandes sous des arcades sourcilières à peine esquissées, une bouche menue à l’expression volontiers nostalgique, un menton bien marqué, des mains aux doigts fuselés, très expressives et élégantes : voilà les « canons » de la sculpture bourbonnaise au XVe siècle.

Cette exposition du musée Anne-de-Beaujeu fait apprécier les traits, sculptés dans une pierre calcaire couleur miel (sans doute celle d’Apremont, dans le Cher) au grain très fin, d’une blonde Sainte-Madeleine présentant encore des traces de polychromie et de dorure, présumée provenir de la Sainte-Chapelle de Bourbon-l’Archambault détruite à la Révolution, extraite de l’église Saint-Georges.

L’homogénéité de style de ces sculptures a été interprétée par des historiens comme le fruit de l’ascendant d’une personnalité majeure : Michel Colombe (1430-1512), dont l’activité en Bourbonnais ne se serait pas limitée au chantier de la sainte chapelle bourbonnaise.

// Infos pratiques //

Jours et horaires d’ouverture. En juillet et août : musée ouvert 7 jours sur 7 du lundi au samedi, de 9 h 45 à 12 h 30 et de 14 heures à 18 h 30 le dimanche et les jours fériés, de 14 heures à 18 h 30, place du Colonel-Laussedat à Moulins.
De septembre à juin : musée ouvert du mardi au dimanche du mardi au samedi, de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures le dimanche et les jours fériés, de 14 heures à 18 heures (fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre).
Tarifs. Billet permettant de découvrir les collections permanentes et les expositions temporaires : 5 €. Tarif réduit pour les 17-25 ans, étudiants, personnes en situation de handicap, demandeurs d’emploi, groupes (à partir de 8 entrées plein tarif), membres de la Société des Amis du Louvre
Gratuit jusqu’à 16 ans et lors des manifestations nationales (Journées européennes du patrimoine, Nuit des musées), pour les étudiants en histoire, histoire de l’art, archéologie, arts appliqués, accompagnants d’une personne en situation de handicap, agents du Conseil départemental de l’Allier (carte COS, carte ASDA), membres de l’Association des musées du Bourbonnais, étudiants et enseignants de l’ÉSPE Moulins, personnes invitées par la direction des musées départementaux, détenteurs de cartes (ICOM, Culture, guides-conférenciers, carte de presse), chauffeurs accompagnant un groupe
Visite commentée : 8 €
Programmation culturelle. Dimanche 5 mai, 16 heures, visite découverte « Les coulisses de l’exposition » par Maud Leyoudec. 1 h 30. 8 €, réduit 4 €, gratuit jusqu’à 16 ans.
Mercredi 5 juin, 18 heures, conférence « Regards sur la sculpture « bourbonnaise » par Daniele Rivoletti. Gratuite.
Visites commentées d’1 heure mercredi 15 et 29 mai, 15 heures ; mercredi 19 et 26 juin, 15 heures. 8 €, réduit 4 €.
Visite nocturne mercredi 12 juin 18 h 15. Jeune public.

Un parcours spécifique a été conçu pour le jeune public, avec textes adaptés, écran tactile, manipulations.

L’exposition s’accompagne d’une publication d’une soixantaine de pages qui permet de prolonger la visite. Réalisé en partenariat avec Faton, éditeur à Dijon, ce livre est vendu 15 €.

Plus d’informations http://musees.allier.fr/410-presentation.htm

source @lamontagne

Lire la suite
Ajouter un commentaire

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans la catégorie Actus

Haut